Meilleure qualité de vie en soins intensifs
En prenant une « meilleure qualité de vie en soins intensifs » pour les patients et le personnel soignant, la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF) a élaboré des consignes visant à promouvoir la qualité de vie dans le service des Soins intensifs. Comme le plus grand hôpital universitaire en France, le CHU de Toulouse a expérimenté des approches parmi les plus novatrices pour améliorer la vie en soins intensifs. Ils invitent des musiciens à jouer de la musique classique dans le secteur des soins chaque semaine pour apaiser les patients et réduire l'épuisement professionnel du personnel soignant.
Lorsqu'on l'interroge ce qui améliore le plus la qualité de vie, le personnel soignant du CHU de Toulouse est unanime : l'utilisation de la technologie moderne de surveillance.
Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Toulouse est le plus grand hôpital en France, avec 14 centres médicaux et 2 880 lits. Classé parmi les meilleurs établissements médicaux pendant 15 années consécutives, il offre une qualité de soins exceptionnelle aux 230 000 patients hospitalisés et aux 660 000 personnes qui y viennent consulter chaque année.

Sécurité garantie par un système puissant de surveillance

L'état de santé des patients en Soins intensifs exige un système de surveillance qui est capable de fournir au personnel les informations nécessaires pour intervenir en toute confiance et avec efficacité.

« Pour pouvoir déterminer le meilleur traitement, il nous faut un système de surveillance qui soit adapté et dédié aux patients en soins intensifs », a déclaré Dr. Béatrice Riu, Consultante des Soins intensifs au CHU de Toulouse.

« Je ne parle pas des paramètres standard qu'on retrouve dans tous les systèmes de surveillance, mais de ceux dont on a besoin en soins intensifs. Tout cela joue un rôle dans notre décision de choisir Mindray. »

Dr. Béatrice Riu
Consultante des Soins intensifs
CHU de Toulouse

Pour Dr. Béatrice Riu, le système de surveillance de patient BeneVision de Mindray répond à ses attentes. « Par exemple, les patients polytraumatisés ou qui ont des maladies du cerveau doivent passer des électroencéphalogrammes et des examens de la pression intracrânienne. Nous contrôlons également l'hémodynamie et la thermodilution avec PiCCO. Toutes ces fonctionnalités sont intégrées dans le système BeneVision. »

Qualité de vie accrue avec la solution BeneVision

En soins intensifs, le stress ne provient pas seulement de la gravité des cas, mais très souvent de la tension nerveuse des patients et du personnel soignant. Pour apaiser les patients et éviter l'épuisement professionnel du personnel soignant, le CHU de Toulouse teste plusieurs initiatives visant à améliorer la qualité de vie aux Soins intensifs.

Le système de surveillance central BeneVision apporte le changement le plus notable. Hors des salles de soins intensifs, des postes BeneVision sur deux rangées sont connectés au système de surveillance des patients, permettant au personnel soignant d'effectuer son travail de routine, sans avoir à entrer et sortir des chambres ni à rester les yeux rivés à la station centrale.

Dr. Riu parle de l'avantage de ces postes, qui est confirmé par Mr Thomas Willemyns, ingénieur supérieur de la Division biomédicale.

« Nous effectuons toutes nos tâches hors des salles de soins intensifs, sans déranger les patients. C'est également un avantage en termes d'infections nosocomiales. Pour les patients, c’est à dire moins de nuisance sonore, moins de sursauts et moins d'inquiétude car ils ne voient pas les paramètres. »

Dr. Béatrice Riu
Consultante des Soins intensifs
CHU de Toulouse

« La grande force de cette installation tient au fait que les stations de travail BeneVision deviennent des espaces pluridisciplinaires et que les chambres redeviennent des espaces de calme où les patients peuvent récupérer le mieux possible. »

Mr Thomas Willemyns
Ingénieur supérieur biomédical
CHU de Toulouse

Une autre approche des innovations liées à la solution BeneVision et dédiées à la structure des Soins intensifs est l'utilisation de SmartPager, un système d'alarme distribué et agréé pour les hôpitaux, grâce auquel le personnel soignant peut, où qu'il soit, recevoir les alarmes, traiter à temps et assurer la sécurité des patients.

Flux de travail rationalisé et facilité d'utilisation

Le personnel soignant doit consacrer davantage de temps aux patients, et un flux de travail rationalisé minimise les dépenses inutiles. La facilité d'utilisation est un aspect important.

« Le système BeneVision est extrêmement facile à utiliser, car il est très intuitif, et l'équipe Mindray a fourni d'un excellent soutien à la formation du personnel dans l’ensemble de l’équipe de soins infirmiers. Il nous faut très peu de temps pour nous habituer au système ou pour savoir l'utiliser. »

Mme Carole Haubertin
Cadre de santé en soins intensifs
CHU de Toulouse

Le transfert des données représente un autre volet essentiel du processus. « Le système de surveillance BeneVision est connecté à notre logiciel professionnel. Les dossiers papier ont disparu et l’on fait tout électroniquement, nous avons absolument besoin d'une interface fiable et efficace », a poursuit Dr. Riu. Et Mr Thomas Willenmyns a ajouté, « Le système de surveillance Mindray utilise un réseau privé qui communique avec celui de l'hôpital par l'intermédiaire de passerelles. Cela nous permet de recevoir les différentes mises à jour et de respecter la politique de sécurité informatique de l'établissement. »

Élargir les possibilités

En tant qu’un fournisseur de solutions cliniques holistiques et professionnelles, Mindray élargit plus de possibilités avec une vision complète, intégrée et durable, en développant les solutions les plus pertinentes et des services qui répondent idéalement aux besoins du personnel soignant. Aujourd'hui, les solutions Mindray sont présentes dans les établissements de santé dans plus de 190 pays et régions, y compris certains des hôpitaux d'enseignement les plus prestigieux comme le CHU de Toulouse. La poursuite de la satisfaction du client ne cesse jamais.

Nous remercions tout particulièrement :
Dr. Béatrice Riu, Consultante, Service de Soins intensifs
Mme Carole Haubertin, Infirmière en chef, Service de Soins intensifs
Mr Thomas Willemyns, Ingénieur biomedicale, Division biomédicale
CHU de Toulouse
x

Open WeChat and Scan the QR code .Get the Webpage and Share on Moments.